Première expérience de relaxation

Technique-de-relaxation-musculaire

J’ai retrouvé un article que j’avais écrit pour un ancien blog que j’ai maintenant oublié et cela m’a fait au chaud au cœur de le retrouver alors j’ai envie de le partager avec vous. C’était le 10 septembre 2010. Cette rencontre avec Dominique m’a permis de m’ouvrir sur le bien-être et la spiritualité. Un nouveau monde s’est ouvert facilement à moi. Depuis, après quelques séances d’apprentissage du massage et des « journées découverte bien-être », Dominique est devenue une amie. Voici son site internet si vous souhaitez la rencontrer et découvrir ses autres activités.

Et l’article que j’avais rédigé :
« Hier soir, j’ai eu l’opportunité d’assister à mon premier cours de relaxation. Nous étions 5 femmes plus la relaxologue, Dominique. D’emblée, elle nous a demandé ce que nous attendions de ce cours et nous a invité à boire un peu d’eau et à manger des fruits secs. Dominique nous a également demander de nous tutoyer ce qui était vraiment une bonne chose car la barrière du vouvoiement aurait sans doute compliqué le rapprochement.

Nous avons rejoins la salle de relaxation et assis au sol, nous nous sommes concentrés sur notre respiration. J’ai particulièrement apprécié et retenu cet aspect : lors de l’inspiration, penser qu’on inspire toute l’énergie positive possible et lorsque l’on expire, penser qu’on se débarrasse de toutes nos pensées et expériences négatives, de l’énergie négative, qu’on les enterre au plus profond de la Terre. Ensuite, par groupes de deux, nous avons travaillé au relachement de nos membres supérieurs par le toucher. Pour moi, la partie la plus intéressante n’était pas lorsque je me suis positionnée en tant que sujet traité mais plutôt lorsque j’ai pu manipuler ma partenaire. Ainsi, les yeux ouverts, j’avais plus conscience de ce qui se passait autour de moi. C’était intrigant la façon qu’à chacun de réagir. Certaines se laissaient aller totalement tandis qu’une autre n’arrivait pas se lâcher, exprimant ainsi un besoin de tout contrôler. J’avais vraiment envie de l’aider. De plus, lorsque j’étais en position de sujet relaxé, mon corps s’est mis à me faire mal sous l’omoplate. Eh oui, je n’ai pas l’habitude de m’écouter mais là, j’étais devant le fait accompli…

Passé cet exercice, Dominique a tamisé la lumière et nous a invité à nous allonger alors qu’une petite musique douce avait pris place sans que nous nous en rendions compte. Là encore, nous avons dû nous concentrer sur notre respiration. Cependant, le travail était plus approfondi. La relaxologue a guidé cet exercice du début à la fin. Dominique a une voix très douce et apaisante, c’est agréable. J’ai senti pour la première fois de ma vie, mon souffle passer dans ma gorge. J’avoue que ça m’a impressionné ! Il est tout à fait logique de la sentir et pourtant, la respiration est tellement mécanique que nous ne prenons pas le temps de s’arrêter sur elle, d’écouter notre corps. J’étais tellement bouleversée par cette révélation que j’ai eu du mal à me remettre dans l’exercice. Notre relaxologue nous a guidé, à travers sa voix, ses mots, à prendre conscience de chaque partie de notre corps. Elle nous a laissé nous enterrer dans le sol, à oublier notre corps, puis à le retrouver, à nous déraciner peu à peu. Puis, nous avions a avoir une pensée positive. J’ignore toujours pourquoi, mais la première image qui m’est venue à l’esprit est une plage de sable blanc, la mer azure, les cocotiers, le ciel d’un bleu clair qui étincelait grâce au soleil. Jusque là, rien d’anormal vous allez me dire. Oui mais cette plage n’était pas déserte. Il y a avait presque une dizaine d’enfants, de 6 ou 7 ans, noirs, qui riaient aux éclats et couraient en faisant un cercle. Au milieu, une femme, blanche, entourée d’une lumière blanche riait aux éclats également. Cet instant respirait le bonheur, la belle vie. Cette pensée m’a perturbée car en réalité, j’avoue, je n’aime que modérément les enfants. Je les trouve bruyant généralement. A cet instant du récit, je vous sens pensifs, voir énervés car pour vous, les enfants c’est tout, c’est la vie, l’espoir, le bonheur… Vous avez certainement raison mais en enfant modèle que j’étais, ayant subi de nombreuses moqueries de mes camarades (pourtant j’étais tout ce qu’il y a de plus normal alors je n’ose même pas imaginé ce qu’ont vécu les enfants différents), j’ai bien dû mal à voir de l’innocence chez les enfants. Bref, aparté mise à part, là encore, les quelques petites choses que Dominique nous a demandé m’ont échappée. J’avais envie de comprendre pourquoi c’est cette pensée qui est venue s’installer dans ma séance de relaxation et non une autre. Je sais maintenant qu’une part de l’explication est certainement due au fait que nous sommes construits, manipulés par notre société dès la naissance. J’ai pris conscience également qu’on ne peut en vouloir à l’être humain car il a très certainement l’impression de bien faire. Après ces révélations qui se sont faites à moi, il serait donc logique que je commence par pardonner, par accepter les enfants.

Nous avons ensuite rouvert les yeux et repris contact avec la réalité. Si nous le souhaitions, nous pouvions faire part de notre expérience à tout le groupe. Cette heure et demi m’avait paru si différente, intense et fascinante en même temps que je n’ai pas hésité à parler de mon ressenti. Ma voisine était étonnée car pour elle, rien ne s’était passé, elle n’avait pas réussit à se relaxer. Dominique nous a expliqué que chaque personne réagit différemment, que c’est là quelque chose de totalement normal.

L’effet relaxant a duré toute la journée, quel bonheur 🙂 »

C’était il y a 3 ans, j’ai beaucoup cheminer depuis 🙂

Publicités

Tagué:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :